Bye Flipkart, Hello Kobo India

Les manœuvres de l’industrie de l’ebook continuent. C’est avec chagrin que Flipkart quitte le marché des ebooks, se consacrant aux livres physiques. Cet acteur du marché indien avait déjà eu des difficultés, et la sortie du catalogue Smashwords de cette plateforme il y a quelques semaines n’était pas de bon augure.

Les clients Flipkart seront repris par Kobo, qui a déjà fait une opération similaire avec Sony.

Pour les lecteurs, cet événement doit renforcer l’idée qu’acheter des ebooks avec DRM est une mauvaise idée : quand un distributeur s’éteint, les DRM rendent l’usage des livres impossible.

Pour nous auteurs indépendants, c’est aussi un avertissement : les distributeurs disparaissent, changent leurs politiques, et il est plus facile d’encaisser le choc quand on a une distribution large. Cela signifie aussi que Kobo se développe en Inde, un marché gigantesque. Si vous êtes traduit en anglais, ne passez pas à côté…

Source http://the-digital-reader.com/2015/12/11/95001/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *