Archives par mot-clé : ebook

Mes actus persos

Une fois n’est pas coutume, on va un peu moins parler du sujet de l’autoédition pour parler un peu de moi, et de mes aventures dans l’édition indépendante.

En effet, plusieurs choses avancent en même temps, et j’ai une actualité chargée autour de l’autoédition, mais pas strictement sur l’autoédition. Entre livre numérique, livre multimedia, livre audio et coffret, j’ai encore ajouté des activités à ma besace.

Les aventures de Georges

Par relations personnelles, j’ai rencontré Michèle Médée-Bertmark, qui a publié il y a plusieurs années en version papier des livres destinés aux enfants. Depuis, ceux-ci sont retombés un peu dans l’oubli, et ils ne sont plus que difficilement disponibles.

Après plusieurs discussions, nous avons monté une opération commune pour redonner du pep’s à cette série de 5 livres en exploitant au maximum le contenu déjà produit. J’ai donc commencé par publier les versions audio que Michèle avait entièrement produites (avec brio !) et qui n’étaient disponibles qu’en CD.

Vous pouvez retrouver ces 5 aventures destinées aux enfants de 4 à 8 ans à la fois sur le site livreaud.io et sur Audible, Amazon, iTunes. J’en ai aussi profité pour réaliser un coffret comprenant toutes les aventures de Georges. Comme dans le livre numérique, la réalisation d’un coffret permet aux lecteurs/auditeurs d’en avoir plus à un meilleur prix, de créer une aubaine avec une valeur ajoutée supplémentaire.

Parallèlement, et parce que le public jeune est à mon sens le bon public pour ce type de produit, j’ai réalisé des (une) version multimedia de l’ebook. Elle n’est disponible que sur iBooks, car seul iBooks permet ce genre de fonction de lecture audio simultanée sur chaque page. La première aventure est déjà disponible ici, la deuxième doit sortir le 25 avril.

Je n’en oublie pas non plus la version ebook simple. Cette première aventure est maintenant disponible pour Kindle, et les suivantes vont arriver au fur et à mesure.

Vous pouvez quand même tirer une conclusion de cette aventure : quand on a un contenu qui est déjà produit et réalisé, il faut en tirer toutes les versions disponibles et faire en sorte de le rendre disponible au plus grand nombre et sous tous les formats. Se limiter à la version papier aujourd’hui est une hérésie, les lecteurs veulent du contenu dans différents formats.

Le coffret ebooksy polars : 6 nuances de polars

En mars, j’avais réalisé avec 8 auteurs courageux un coffret ado/jeune adulte fantasy et SF, disponible sur plusieurs plateformes en même temps. Les résultats ont été mitigés, je vous l’avoue.

Pour le mois de juin, j’ai trouvé d’autres auteurs intéressés par cette démarche de promotion, qui permet de polliniser les lectorats et d’avoir plus de visibilité en conjuguant les efforts.

Le coffret 6 nuances de polars est déjà disponible en précommande sur Kobo. Le fait d’anticiper cette publication nous a aussi permis d’avoir une meilleure visibilité, avec une mise en avant par Kobo dans la sélection des livres en précommande (ce qui n’était pas une évidence). Le genre est plus propice à une mise en avant, et les hésitations et erreurs de la première expérience ne devraient pas se reproduire.

Plus de livres audio

S’il y a une niche sur laquelle je peux me démarquer, il s’agit bien du livre audio. J’en ai déjà enregistré plusieurs à partir de mon catalogue les précédentes années et j’ai décidé de passer au cran supérieur.

Guy Morant est mon cobaye… Nous avons collaboré sur la première production qui est maintenant disponible, Lucie Acamas et les Compagnons de l’Ordre Vert, un livre de fantasy destiné aux adolescents. On est dans un schéma plus classique où je suis l’éditeur, le producteur/narrateur et Guy est l’auteur. Et nous fonctionnons dans un régime plus équilibré pour ce qui est des redevances (vu que nous ne le faisons qu’en numérique).

Parallèlement, j’ai lancé une nouvelle boutique pour vendre des livres audio, le site http://livreaud.io dont je parlais plus haut, dans lequel j’ai déjà mis les livres audio que j’avais à mon catalogue, et que je vais progressivement étendre à d’autres genres, mais aussi ouvrir à d’autres personnes.

Un des principaux écueils du livre audio reste la distribution, et je ne souhaite pas être entièrement dépendant d’un ou deux distributeurs. C’est pour cela que j’ai ma propre boutique, malgré toute la complexité et les tracas administratifs que cela présente…

Toutes ces aventures et initiatives ne m’empêchent pas encore de consacrer du temps à l’apprentissage et à l’étude de l’autoédition, au marketing du livre etc. C’est en faisant que l’on apprend dans ce secteur où l’information et les recettes restent à créer soi-même.

La réalisation des livres audio par exemple m’a permis d’améliorer grandement mes connaissances techniques ainsi que ma capacité à faire de la narration. De ce côté-là, il n’est pas impossible que vous trouviez bientôt du contenu pour vous aider à vous aussi prendre votre envol.

Grimpez vers le top 100, encore ! Le parcours Amazon des Vandroux

Si vous êtes vraiment intéressé(e) par l’autoédition, il y a un livre que vous devez avoir lu. Ce livre, je ne l’ai pas écrit, je ne l’ai pas édité. Mais cela ne m’empêche pas de penser qu’il est très instructif, sérieux, complet. Il est dans les ressources de ce site depuis fort longtemps d’ailleurs…

Jacques-Line Vandroux a fait une mise à jour de son livre majeur Grimpez vers le TOP 100, Publiez sur Amazon ou ailleurs, pour bien débuter dans l’auto-édition numériqueUn livre que je recommande depuis longtemps et sur lequel elle a passé beaucoup de temps à faire une mise à jour pour ajouter son expérience supplémentaire.

d7f503d2b5e44f12ac4a3ce82dc1b6be

  Et Jacques-Line, en tant qu’agent éditorial de Jacques Vandroux, a beaucoup d’expérience :

  • plusieurs livres best sellers sur Kindle,
  • des éditions à l’étranger
  • une version livre audio d’un roman
  • des publications sur les autres boutiques (Kobo, iBooks, Google Play)
  • des dizaines de milliers d’exemplaires vendus.

Si vous l’avez déjà acheté, vous pouvez faire la mise à jour (comment, je ne sais pas, c’est un peu compliqué).

Si vous ne l’avez jamais lu, aujourd’hui est le meilleur jour pour le faire. C’est une mine d’informations qui a servi à de nombreux auteurs pour s’autoéditer eux aussi et atteindre leurs objectifs.

http://amzn.to/29pAD5z

De mon côté, je finis d’écrire un autre livre sur l’autoédition, et j’aide ma femme à lancer sa boutique d’édition de patrons de couture en anglais, donc pas de podcast, et moins d’articles. Mais ne croyez pas que je vous oublie 😉 Il se pourrait même que je me lâche enfin !

Le plus gros risque de l’auto-édition, c’est, probablement, le manque de patience

Dans ce podcast, je reçois Solène Bakowski. C’est le premier podcast de 2016, à la fois un moyen de clore 2015 et de se projeter dans l’avenir.

Solène a publié en auto-édition deux romans en 2015, dont Un Sac, prix spécial du jury Amazon 2015, et Chaînes. Nous parlons plus longuement de ces deux romans et de leur parcours pendant l’interview.

bakowski

Ce qui est amusant c’est que cette entretien a été enregistré en décembre, avant que Solène soit deux fois en offre éclair Amazon. Continuer la lecture

“Propulsez votre ebook sur la boutique Kindle” disponible sur iBooks et Kobo

Comme quoi, rien ne sert de courir, l’ebook soumis en quatrième vitesse, sans préparation et à l’arraché vendredi chez iBooks et Kobo est enfin paru sur les deux boutiques.

Si vous désirez en savoir plus sur ce livre, je vous renvoie directement à sa page de présentation.

Propulsez votre ebook - Kindle

Ce n’est pas tant de cela que je voulais parler dans ce billet, mais de la bizarrerie de publier un ebook qui parle du Kindle sur ces deux boutiques.

Pour faire simple : je ne pense pas que se limiter à la boutique Kindle d’Amazon soit une bonne stratégie pour les auteurs et éditeurs indépendants, même si les ventes sont plus importantes sur celle-ci et que cette exclusivité combinée à KDP Select soit une opportunité pour gagner plus d’argent.

J’invite donc toujours les auteurs à considérer l’opportunité de se développer sur les deux plateformes. A peser le pour et le contre, et à essayer.

Oui, Amazon est plus “sympa” avec les indépendants que ne le sont ces plateformes. Oui, les ventes sont plus importantes. Oui, il y a plein de bonnes raisons de donner l’exclusivité à Amzn. Mais cette exclusivité en elle-même est nocive.

Elle est nocive de manière générale pour le marché des ebooks. Les indés vont majoritairement chez Amazon, et semble-t-il que chez Amazon. Ils ne parlent que d’Amzn en tout cas. Cela joue en la défaveur des autres distributeurs, qui n’ont pas les même titres. Et cela polarise le marché des ebooks. Une situation de domination absolue n’est pas bonne, et conduit à l’immobilisme.

Ce n’est pas bon pour les auteurs non plus. Il est important d’ouvrir le plus possible aux différents lectorats, d’avoir le plus de personnes possibles. Et avoir une relation forte avec Amazon peut vous aider beaucoup, mais aussi vous mettre en grand danger. On ne met pas tous ses œufs dans le même panier.

Non, la flemme face à la nécessité de publier trois fois (ou plus) n’est pas une bonne stratégie non plus.

La stratégie que je recommande est celle que j’applique : mettre vos ebooks dans le programme KDP Select au début pour bénéficier des avantages de celui-ci au lancement. Promotions gratuites, merchandising, etc.

Une fois la première période d’exclusivité passée, pour peu que vous ne fassiez pas une erreur de manipulation idiote comme moi, publiez sur les autres plateformes et mettez-les en avant.

Bon, sur ce titre, ce n’est pas évident d’en tirer parti. Mais imaginez que vous ayez un roman ? Savez-vous que Kobo est la liseuse la plus répandue au Canada, et que vous pouvez in fine avoir autant de ventes sur Kobo que sur Amazon ?

Si vous n’avez toujours pas lu ce titre, vous pourrez le trouver sur la boutique Kobo, ce qui vous permettra en plus de le lire sur d’autres liseuses que la liseuse Kobo (Kobo est celui où il est le plus facile de récupérer un fichier ePub), mais aussi sur  la boutique iBooks.

A noter : plein de commentaires intéressants de personnes beaucoup plus concernées que moi sur la publication que j’ai faite sur Facebook ici.

Podcast Épisode 9 avec Charlie Bregman

Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo
Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo

Dans cet épisode 9, je reçois Charlie Bergman, auteur d’un roman, de plusieurs nouvelles, de livres de développement personnel et de livres sur l’autoédition.

Ensemble nous abordons le portrait de l’auteur autorité d’aujourd’hui, l’expérience et les expériences de Charlie pour l’écriture et aussi pour l’autoédition.

Pour écouter directement cet épisode :

Vous pouvez retrouver Charlie sur son site Iggybook.

Vous retrouverez aussi ses livres sur la boutique Kindle d’Amazon.

Et le “hasard” fait bien les choses car ce week en de de 1er mai, le roman de Charlie, dont il parle pendant l’entretien, est est promotion chez Amazon par Amazon (-50% sur 50 titres).

Vivement l’amour (MA VIE EST UN SKETCH t. 1) sur Amazon.

Je vous conseille de souscrire à ce podcast dans iTunes ou d’utiliser une autre application pour ne pas rater un épisode. Vous pouvez aussi vous abonner au fil RSS des podcasts.


Et maintenant un mot de notre sponsor 😉

J’ai publié cette semaine un autre ebook sur l’autoédition «82 questions sur l’autoédition: Tout ce qu’il faut savoir pour publier soi-même ses livres».

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Continuer la lecture

Podcast autoédition 7 avec Jacques Vandroux : l’écriture

Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo
Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo

L’épisode 7 est la première partie d’un entretien que j’ai eu avec Jacques Vandroux (en fait Jacques et Jacques-line Vandroux). Jacques est celui qui écrit le plus dans le couple, et a écrit les plusieurs romans que vous pouvez souvent voir dans les meilleures ventes d’Amazon Kindle.

J’avais déjà enregistré une intervention de Jacques et Jacques-line sur le stand Amazon du Salon du Livre à Paris, disponible ici.

Pour écouter directement cet épisode :

Vous pouvez retrouver Jacques sur son site et sur sa page Facebook.

Et si vous appréciez les polars ou les romans un peu fantistico-policiers, vous ne devriez pas le rater sur Amazon Kindle :

et d’autres…

Ou sur Kobo : et

Je vous conseille de souscrire à ce podcast dans iTunes ou d’utiliser une autre application pour ne pas rater un épisode. Vous pouvez aussi vous abonner au fil RSS des podcasts.

Retrouvez la transcription après le pli.

Continuer la lecture

Mémé dans les orties avec Aurélie Valognes

Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo
Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo

Dans cet épisode 6, Aurélie Valognes nous raconte son parcours rapide vers le succès en tant qu’auteur autoéditée, et nous livre ses habitudes personnelles pour l’écriture. Elle partage avec nous aussi sa stratégie actuelle pour développer cette activité d’autoéditrice.

Pour écouter directement cet épisode :

Vous pouvez retrouver Aurélie sur son site et sur sa page Facebook. Je vous conseille de vous inscrire à sa newsletter si vous appréciez son roman. Si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez le trouver sur Amazon Kindle et dès le 15 mai en librairie, disponible en précommande chez Amazon. Continuer la lecture

Podcast Autoédition : Épisode 3 avec Christophe Trouslard

Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo
Le podcast pour publier sur Kindle iBooks et Kobo

Dans cet épisode, j’ai le plaisir d’avoir un entretien avec Christophe Trouslard, auteur de deux livres sur Kindle.

Pour écouter directement cet épisode :

Christophe nous parle de l’usage thérapeutique de l’écriture, de l’importance de travailler régulièrement pour écrire des contenus de qualité et aussi de quantité (ses deux romans font plusieurs centaines de pages chacun).

On y parle aussi de quelques outils qu’il utilise pour améliorer son travail d’auteur, et d’éditeur indépendant et autonome. De ses déceptions avec le circuit des imprimeurs/éditeurs à compte d’auteur.

Je vous conseille de souscrire à ce podcast dans iTunes ou d’utiliser une autre application pour ne pas rater un épisode. Vous pouvez aussi vous abonner au fil RSS des podcasts.

Vous pouvez retrouver les deux livres de Christophe sur Amazon :

Et la page Facebook de Christophe.

Parmi les outils utilisés par Christophe, je vous conseille d’investir quand vous pouvez le faire dans Antidote 8, un vrai logiciel de correction et de dictionnaire. Bien plus puissant et efficace que ce que vous pouvez trouver dans les logiciels de traitement de texte.

Les outils de l’auto éditeur – Écrire

Cette vidéo et cet article font partie d’une série de réponses sur les 100 questions de l’édition d’ebooks.

Et vous, avec quoi écrivez-vous?

Les réponses aux questions sur les ebooks – Jour 15

Peut on faire de la poésie ?

J’en ai parlé hier, alors je voulais en reparler ici, spécifiquement.

Figurez vous que sur Amazon vous avez un classement poésie comme pour les autres genres.

Vous avez de grands classiques : Du Bellay, Virgile, Gibran, Lautréamont, Rimbaud etc.

Si vous cherchez plus loin et plus récent, vous trouverez du Cioran aussi. Mais pas de Philippe Jaccottet.

Donc oui, la poésie a un espace pour se développer sur les plateformes d’ebooks. Ce n’est pas la catégorie-reine des bestsellers, mais tout le monde n’est pas sensible ou capable de lire de la poésie. Moi, par exemple, à part Eluard…

Quoi qu’on peut avoir du succès, si on s’appelle Charles Baudelaire, par exemple, 1689 ème des ventes Kindle en ce moment.

Je ne connais pas les fondements éditoriaux du genre. Présentation, typographie etc. Mais dites vous que presque tout ce qui peut être fait avec un livre papier peut être fait avec un livre électronique.

Qu’est-ce qu’un ISBN?

Un ISBN est un numéro. Chaque pays a une agence responsable de l’attribution des ISBN. Selon les pays, l’attribution est gratuite ou non.

En France, ce numéro est attribué par l’AFNIL. Vous trouverez toutes les infos sur ces numéros et comment l’obtenir gratuitement chez eux.

Ce numéro est depuis 2007 sur 13 chiffres. Avant il n’en avait que 10.

Il permet d’identifier avec précision chaque édition d’un titre. Chaque édition doit en effet avoir un numéro différent. Par exemple si vous faites une impression, une impression à la demande, une édition mobi et une édition ePub, vous devez avoir 4 numéros différents.

Obtenir un ISBN ou une série d’ISBN est facile, il suffit de remplir le formulaire de l’AFNIL et de leur envoyer. Ils vous répondent par courrier.

Faut-il obtenir un ISBN?

Pour l’édition d’ebooks, cela a parfois été nécessaire, par exemple chez iBooks.

Aujourd’hui attribuer un ISBN à un ebook pour pouvoir le publier est inutile.

Les usages dépendent des éditeurs et ne sont pas du domaine du légal, mais des “ bons usages ”. Chaque pays a ses bons usages, chaque éditeur a le siens.

Par exemple Random House et Hachette ont des comportements différents. Random House a un ISBN pour toutes les version numériques. Hachette un numéro pour chaque plateforme.

Pour de nombreux ouvrages, il n’y a pas d’ISBN.

Si vous faites une édition papier, il est obligatoire d’obtenir un numéro ISBN. Mais comme on l’a vu, c’est facile — un peu long par rapport à notre société de l’immédiat, mais tolérable ;-).

Faut-il faire un dépot légal ?

Le dépot légal est une obligation légale qui remonte à François Ier. Il y a des dispositions pénales si vous ne vous y soumettez pas.

Le site du dépot légal est à la bibliothèque Nationale de France.

Toutefois, pour des éditions numériques uniquement, le dépot légal ne s’impose pas. Ouf ! Voici les paragraphes importants :

Les modalités de dépôt sont celles du dépôt légal de l’internet, prévues par le Code du patrimoine. L’éditeur n’a aucune démarche active à effectuer auprès de la BnF. En effet, la Bibliothèque réalise des collectes automatiques grâce à des robots. Compte tenu de la masse d’informations disponible sur l’internet, elle procède par échantillonnage, selon des critères visant à assurer la meilleure représentativité possible de ses collections.

Si la diffusion d’un livre numérique coexiste avec une version sur support papier ou électronique, celle-ci reste soumise à l’obligation de dépôt légal. Un type de dépôt ne se substitue pas à un autre.