Si vous venez à Livre Paris

N’oubliez pas les petites tracasseries d’organisation : le vestiaire pour éviter d’être trop chargé, et une petite laine pour éviter d’avoir froid. Ne prenez pas trop de livres avec vous : la limite est 2, et ils préfèrent que vous en achetiez des caddies une fois arrivés sur place.

Surtout ne manquez pas de venir voir tous les stands qui font de l’autoédition. Faites attention à ce que vous disent les sirènes de l’édition à compte d’auteur, qui ont de grands et jolis stands, et allez plutôt voir le stand d’Amazon, évidemment, où vous retrouverez de nombreux auteurs autoédités qui ont vendu plus de livres qu’ils n’auraient jamais pu le faire avec un éditeur.

Ensuite, dirigez vous vers monbestseller.com, un des stands les plus ouverts aux indés du salon, qui est une vitrine de vos textes, et vous permet de trouver gratuitement vos premiers lecteurs, ou de nouveaux lecteurs.

Allez voir Iggybook et leurs solutions d’édition en prestation. Vous n’êtes pas obligés de tout savoir faire vous-même, et la publication sur les différentes plateformes, et aussi en papier, telle qu’ils la font, est dénuée de chaînes.

Surtout, rencontrez des gens : on a un peu tendance à ne pas le faire sur internet, à vivre dans les forums et les groupes Facebook, mais on peut en apprendre beaucoup plus et de manière plus humaine en discutant avec les gens.

Si vous faites des photos, profitez du groupe Facebook Livre Paris 2016 Autoédition pour les publier et les partager avec tout le monde.

Pour ceux qui ne peuvent pas venir, j’ai fait un pack de mes livres spécialement pour l’occasion, avec les versions PDF, à acheter ici. Et je publierai les petits bouts d’interview que je vais faire aujourd’hui, dans les prochains jours (les journées sont trop longues pour pouvoir le faire en même temps).

Si vous me croisez, faites un petit coucou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *