C'est aujourd'hui qu'il faut se préparer au NaNoWriMo

Mais qu'est-ce qu'il se passe-ti donc en novembre ?

Tous les ans, je parle de ce rendez-vous, et tout les ans c’est différent : en novembre, non seulement c’est le mois de la moustache (Movembre), mais, ce qui nous intéresse plus, c’est le mois du NaNoWriMo.

Le NaNoWriMo, pour celles et ceux qui vivent cachés sous une pierre, c’est le mois national de l’écriture de roman aux États-Unis, avec un challenge qui peut porter ses fruits : écrire un roman en un mois en travaillant un peu tous les jours.

Je l’ai fait en 2015, et ce n’est pas facile, mais cela peut vous en apprendre beaucoup sur vous même par rapport à l’écriture, aux idées, et cela peut vous permettre d’écrire un premier jet sur lequel travailler ensuite.

Je sais que plusieurs personnes ont utilisé ce mois et son challenge pour écrire des romans qu’ils ont ensuite autoédités, par exemple Flo, à 2 reprises au moins. Moi, je n’ai toujours pas publié ce que j’ai écrit alors.

Pour ce mois de nombre 2019, je travaille d’arrache-pied à vous fournir de nouveaux livres pour vous aider à écrire, publier, suivre sereinement votre parcours ou mieux vendre vos livres.

J’ai déjà décidé que livre audio prêt ou pas, la date de publication du livre de Joanna Penn Le mindset de l’auteur qui réussit sera avancée pour correspondre au NaNoWriMo.

Personnellement, je ne vais pas écrire de roman, mais un nouveau livre sur l’autoédition, assez ciblé.

Mais vous, qu’allez-vous faire ?

Écrire une romance par exemple ? La romance est le genre qui est le plus rapidement en train de migrer vers l’édition numérique. Outre-Atlantique, 70% des ventes de romances au moins sont en numérique. Et le numérique se marie très bien avec l’autoédition.

Il y a plusieurs mois, j’ai demandé à mon ami Florian s’il voulait bien écrire un livre sur l’écriture de livres dans ce genre. Il sortait de l’écriture d’une romance en trois épisodes et il a travaillé auparavant sur des synopsis pour une maison d’édition New Romance notable.

En plus je connais sa manière de travailler. Si vous connaissez la métaphore de George R.R. Martin, Florian est plus architecte que jardinier, ce qu’il fait qu’il comprend les structures des romans, qu’il applique des méthodes pour construire sa trame, avant de laisser ses doigts s’exciter sur son clavier et de lâcher la bride à son esprit pour que celui-ci divague autour de la trame qu’il a conçue.

Il a donc écrit un livre qui s’intitule “Comment écrire une romance”, un livre dense sur la structure, les arcs narratifs, les genres, les clés de la romance pour que vous y trouviez tous les éléments indispensables, que vous preniez de la hauteur par rapport au genre et puissiez écrire des romances qui enchanteront vos lectrices.

Le livre n’est pas tout à fait prêt, j’ai demandé à une autrice de romance autoéditée si elle voulait bien le préfacer, donc elle y travaille en ce moment. Et le manuscrit est dans les mains expertes de ma correctrice préférée. J’espère aussi avoir l’énergie pour pouvoir enregistrer la version audio de ce livre à temps pour une sortie coordonnée. Mais même chose : il devrait arriver dans les premiers jours de Novembre.

Ce livre est déjà en précommande sur Kobo, avec la bonne date : je n’ai plus le choix !

Si c’est le genre de livres que vous aimez lire et que vous voulez aussi en écrire, vous pouvez le précommander sur https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/comment-ecrire-une-romance ou sur https://amzn.to/2naolsG pour la version Kindle.

Vous lisez vos livres numériques sur d’autres liseuses que Kobo ? Pas de souci, il est sans DRM ce qui vous permet de le télécharger pour ensuite le copier sur votre liseuse, même sur une Kindle…

Parmi toutes les newsletters et sites auxquels je suis abonné, il y a celui de Seth Godin (auteur, spécialiste du marketing). Un de ses billets récents résonne particulièrement avec le fait de lire des livres pour apprendre à faire des choses. Je vous en livre une traduction brouillonne ici :


Cela vaut le coup de se rappeler que si quelqu’un sait comment faire quelque chose, cela implique que, avec un effort bien dirigé, vous pourriez probablement apprendre à le faire vous aussi.

Peut-être que vous ne voudriez pas y consacrer le temps et l’effort nécessaire, mais c’est une compétence qui s’apprend.

“Je suis allé dans une école artistique. Cela veut dire que tout ce que je fais avec un crayon, vous pouvez apprendre à le faire vous aussi.” Alex Peck.


Si ce n’est pas une romance que vous voulez écrire, il est probablement temps pour vous de commencer à réchauffer la machine : relisez les livres que vous avez déjà, reprenez vos carnets à idées, vos romans inachevés, les idées que vous avez eues récemment. Construisez une ébauche ou un plan pour savoir où vous vous dirigez. Même si vous êtes jardinier, vous pouvez en tirer parti, et cela ne vous portera pas préjudice.

Ce mois d’écriture est intense et c’est une bonne chose, cela permet de mettre le focus et de dire “bye-bye” à la procrastination, de passer à l’action.

Mais j’ai aussi peur qu’à la fin de ce mois, votre premier jet ne soit pas un succès. Le fait de vous préparer ou de dessiner une ébauche vous permet de faire un “pré-premier jet”. Et donc d’éviter de vous diriger dans des impasses.

PS : vous noterez que ce livre n’a pas son nom d’auteur en toutes lettres. Il faut dire que le genre de livres qu’il écrit et publie principalement, ce sont des thrillers. Cette petite astuce lui permet d’éviter qu’il y ait confusion, principalement sur les boutiques, entre ses thrillers et ce livre. Pour les romances qu’il a écrites, il faudra faire un énorme travail de détective pour trouver sous quel nom de plume elles ont été publiées ;-)

PPS : Movembre, c’est le mois de la moustache pour parler du cancer de la prostate et des testicules. Pas aussi meurtriers que le cancer du sein, il méritent quand même aussi qu’on rappelle que la prévention, c’est important.

Post précédent dans AUTOéDITION

Post suivant dans AUTOéDITION