Guide pratique de l’autoédition 2018

Autoédition, auto-édition, auto édition : je joue un peu avec Google qui m’ignore toujours de manière snob…

Si vous avez suivi mes divagations dans les minicasts auto-édition que j’ai commencé à publier sur Youtube, je recommande à celles et ceux qui publient un nouveau livre dans les mois qui viennent de s’inscrire au concours des Plumes Francophones d’Amazon (plus sur ce concours ici : https://amzn.to/2rykBPL)
  Et bien, comme on disait quand je faisais des applications iPhone, j’ai mangé ma propre nourriture pour chien. J’ai mis mes actions là où sont mes paroles. Bref, je l’ai moi-même fait.
  L’occasion était bien trop belle. Et c’est le moment de s’embarquer dans une aventure pluri-annuelle.
  Je vous présente le Guide pratique de l’autoédition 2018
Ce livre ne s’adresse pas forcément à l’auteur autoédité expert qui est en vous, mais plutôt à l’auteur débutant qui a besoin d’assistance pour comprendre les démarches et découvrir les bons contenus qui vont l’aider à s’autoéditer de manière moderne. Conseillez-le donc à vos amis qui s’intéressent au sujet, ou qui sont encore au démarrage de leur aventure.
  Vous pouvez le trouver en version Kindle sur https://amzn.to/2ryMkA1 et bientôt en papier, quand KDP papier aura fini de compter ses doigts de pied 😉 et arrêtera de le traiter d’indisponible. Je pourrai aussi le vendre en version papier dans ma boutique, et il sera commandable en librairie, mais il me faudra attendre pour pouvoir le vendre en numérique en direct.
  Une chose importante, c’est qu’il a un numéro d’année dessus. Car je fais la promesse de le faire évoluer d’une année sur l’autre en abordant les nouveaux canaux, les nouvelles solutions, en enlevant ce qui disparaît ou n’a plus d’actualité. J’ai trouvé une date parfaite pour faire la mise à jour annuelle.
  Ce livre est assez léger en marketing car j’ai d’autres livres plus fournis sur le sujet et que je ne voulais pas faire de redites.
  Donc je l’ai mis dans les plumes francophones car :
– les autoédités vont aller regarder la page en question quand elle sera là (plus vite Amazon !)
– Amazon va continuer à parler de son concours et ils ont beaucoup plus de moyens publicitaires que moi,
– ce genre de livre n’a que peu d’opportunités de visibilité sur les autres plateformes (même mon gratuit sur Kobo ne se “vend” pas), donc autant être en Select,
  Si vous venez au salon de l’autoédition de Pierre Bénite du 26 mai, il se pourrait que j’aie des exemplaires papier.