Prêts pour le NaNoWriMo ?

Le 1er novembre commence un marathon d’écriture connu sous le nom de NaNoWriMo : le mois national d’écriture de roman.
  C’est l’occasion annuelle de mettre des objectifs face à ses désirs d’écriture, de prendre la mesure de son avancement et d’enfin ! écrire un roman complet (50 000 mots).
  J’y ai participé en 2015, mais j’ai flanché l’année dernière. Il est vrai que si j’ai fini en 2015 mon premier roman, j’ai préféré le mettre de côté pour réécrire une bonne partie; et que je n’ai toujours pas fini.
  Et vous ?
  Si l’aventure vous tente, autant y aller bien préparés.
  Voilà donc les conseils qu’il ne faut pas suivre :
  • il suffit de s’asseoir devant son ordinateur et d’écrire
  • les idées viendront au fur et à mesure
  • 50 000 mots ce n’est pas si important
  Bien au contraire, je vous invite à vous préparer.
  Une bonne préparation échauffe votre esprit et vous donne les armes pour être créatif de différentes manières. Il y a bien sûr toujours la différence entre planificateur et improvisateur. Mais dans un cas comme dans l’autre, avoir déjà travaillé su rla structure de ce que vous avez écrit vous permettra d’avoir quelque chose de bien meilleure qualité. Quelque chose que vous pourrez corriger et éditer pendant le mois de novembre avant de le publier en décembre.
  Un synopsis rédigé ne vous empêche pas d’être un improvisateur, de sortir des lignes que vous vous êtes fixées pour faire une balade, sortir un peu du chemin, voire prendre une direction différente de celle que vous aviez prévue.
  Par contre l’absence de synopsis, de structure, de caractérisation des personnages, de l’incident perturbateur, de l’arc narratif vous conduit trop souvent à écrire un livre dont les lecteurs diront “bof”.
  Pour savoir si vous êtes planificateur ou improvisateur, plotter ou pantser, répondez à ce petit test :
  Vous pouvez retrouver d’autres conseils pour vous préparer ici :
  Et surtout, préparez-vous ! 1667 mots par jour, ce n’est pas une balade dans le parc.

3 réflexions au sujet de « Prêts pour le NaNoWriMo ? »

  1. Tout a changé le jour où j’ai découvert le NaNo, un super événement pour tous les écrivains, confirmés ou amateurs passionnés !

    Je compatis pour les corrections qui prennent du temps. Ce n’est pas la partie la plus passionnante ni rigolote du travail d’auteur. Mais c’est tellement important, tu as raison de ne pas la négliger.

    Pour ma part, 3e NaNo cette année, je continue un roman commencé durant le NaNo de l’an dernier (27 000 mots au total, cela m’avait déjà bien fait avancer). Cette fois, l’objectif est clairement d’arriver au bout du premier jet dans les 15/20 premiers jours de novembre, puis de commencer la première réécriture dans la foulée.

    Bon NaNo !! \o/

    PS : si tu pouvais justifier tes textes, ce serait plus agréable à l’oeil 😉 je ne crois pas que WordPress le permette, mais si tu écris d’abord ton article dans un traitement de texte et que tu le colles ensuite dans WordPress, il conserve la mise en forme.

  2. Coucou Cyril !
    J’ai fait le test pour voir et le résultat m’a confirmé ce que je savais déjà : 100 % panser 🙂
    En fait, le pourcentage descend petit à petit : cette année, j’ai créé les fiches personnages et même mis noir sur blanc quelques points importants de l’intrigue. Peut-être que pour mon vingtième NaNo j’aurai un plan détaillé 😀
    En attendant, je suis prête à attaquer le cinquième.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *