Et le talent dans tout ça ?

Un des premiers commentaires quand je parle de la formation La Méthode Godefroy, c'est celle qui concerne le talent, et qui pose le génie créatif comme base indispensable à la réussite. Est-ce que le talent existe seulement ?

  Pour assurer au lancement de la Méthode Godefroy la plus grande visibilité et faire en sorte que le maximum d’étudiants nous rejoignent, je fais des campagnes de pub. Il y a notamment des campagnes sur Facebook.

  Sur ce réseau, les personnes peuvent facilement rajouter des commentaires, et le commentaire que je retrouve le plus souvent est “Oui, mais il faut aussi avoir du talent”.

  Je comprends ce commentaire et ce qu’il exprime de deux manières différentes :  je n’ai pas de talent donc je ne pourrais jamais y arriver moi j’ai du talent, votre truc je n’en ai pas besoin   Dans les deux cas, c’est la confiance en soi qui est en jeu, ce que je comprends tout à fait. Pour l’avoir vécu, je sais que l’écriture de livres est un grand huit émotionnel et des montagnes russes de motivation, de doute, de remise en cause de sa confiance en soi.

  Je ne suis pas le Sage En Haut Sur La Montagne (que ceux qui ont vu les 12 travaux d’Astérix arrêtent de pouffer) mais j’ai aussi un peu d’expérience, et je sais que tout ce qui est doute de soi-même peut être anéanti, ou au moins mis en sourdine par une chose : l’Action.

  Agissez, et vous pourrez vraiment juger de votre estime et de votre confiance en vous, vous apprendrez quelles sont vos réelles limites. Si vous n’agissez pas, vos limites ne sont que dans votre esprit et elles peuvent aussi bien être réalistes que… n’importe quoi !

  Maintenant, parlons du Talent.

  Inné, Acquis ? Essentiel, accessoire ? 

  Je suis assez pragmatique et mon opinion personnelle est : il vaut mieux un con qui bouge qu’un génie assis. Ça c’est ce que je me dis quand je me regarde le nombril et que je me pose des questions, c’est la manière de me botter les fesses.

  Maintenant regardons ce qu’en disent les autres : 

  • Le travail acharné sans talent est dommage, mais le talent sans travail est une tragédie (Robert Half)
  • La motivation battra presque toujours le talent moyen (Norman Ralph Augustine)
  • Le talent ne vaut pas plus que le sel de table. Ce qui fait la différence entre une personne talentueuse et une personne qui réussit, c’est beaucoup de travail acharné (Stephen King) - Je suis convaincu d’une chose : le talent ça n’existe pas. Le talent c’est d’avoir l’envie de faire quelque chose. (…). Tout le restant, c’est de la sueur, c’est de la transpiration, de la discipline. Je suis sûr de ça. L’art je ne sais pas ce que c’est. Les artistes, je connais pas. Je crois qu’il y a des gens qui travaillent à quelque chose (Jacques Brel) - Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration (Thomas Edison)

  La citation de Jacques Brel est celle que je préfère.

  Prenons aussi un exemple célèbre, qui illustre bien ce que le talent représente à mes yeux : Pablo Picasso.

  Un génie de l’art abstrait, quelqu’un qui fait réfléchir au point qu’on en a mal à la tête. Un génie.

  Oui, mais un génie qui a éclot progressivement. D’abord il a commencé avec un père prof de peinture qui avait créé une des premières écoles de peinture dans Malaga. Un peu comme Mozart et son père, qui était prof de musique. Ou Pagnol et son père qui était instituteur.    Ensuite il a bossé comme un âne à l’école des Beaux Arts de Barcelone, dans une ville qui a nourri sa créativité.Il a enchaîné en accumulant les œuvres, les unes après les autres. Il a fait de nombreuses rencontres qui ont nourri son inspiration, il s’est mis en danger en changeant radicalement de manière d’expression. Le cubisme était doublement révolutionnaire et le travail avec Braque en coopétition l’a certainement enrichi.

  In fine, au soir de sa vie, Pablo Picasso a créé 50 000 œuvres (à peu près). 50 000 !

  Est-ce que toutes sont des chefs d’œuvre ? Est-ce que toutes provoquent ce choc que j’ai ressenti en voyant de près, en vrai, Guernica ?

  Non, il y a des esquisses, des essais, des échecs, et au milieu, des réussites.

  Bref, si vous avez du talent, il faut le révéler. Si vous avez une once de talent, que vous êtes comme une mine avec un rubis au centre, il faut creuser la mine pour trouver ce rubis et le révéler au monde.

  La Méthode Godefroy est pour vous l’occasion de travailler et de développer la connaissance, d’engager l’apprentissage qui permettra de révéler votre talent. De nombreuses autres voies sont possibles, semées d’embûches plus nombreuses.      Vous ne pourrez pas dire que vous avez du talent si vous ne cherchez pas à le peaufiner, à le polir, à le parachever.

  Découvrez la Méthode Godefroy et écrivez votre premier roman en 8 semaines

Post précédent dans éCRITURE, ROMAN